Ce site est conforme aux lois françaises
.........et européennes.

Toutes les photos présentées sont artistiques
et non pornographiques.

rencontre femme mature


 

:: COMMENT ABORDERrencontre cougar
RENCONTRER LES FEMMES
:: COMMENT SEDUIRE
. . LES FEMMES
:: COMMENT AIMER
SA FEMME
:: CORPS ET VISAGES de
. .REVE CELEBRITES

::
EROTISME
:: CELEBRITES FEMMES
:: PHOTOS DE REVE FEMMES
:: SENSUALITE MASCULINE


plan q cougar


















LES TECHNIQUES DE LA SEDUCTION

Une fois que vous avez abordé la femme qui vous plait, vous allez devoir vous lancer dans la séduction proprement dite pour qu’elle relâche ses défenses et qu’elle ait du plaisir et de l’intérêt à être en votre compagnie.

IL n’y a pas plus de recette miracle dans l’art de la séduction que dans celui de la rencontre. Cette dernière ne présente pas les mêmes difficultés, même si le déroulement du premier contact est fondamental. La séduction nécessite une certaine confiance en soi, et une modération qu’il n’est pas simple de cerner.

Le déclenchement de la séduction nécessite la connaissance et la maîtrise de certaines « astuces ». Ces éléments, qui peuvent paraître futiles, sont en fait très importants car les femmes sont généralement à l’affût du moindre détail. Ainsi, comme pour tout art (on peut penser au piano nécessitant l’apprentissage du solfège), la séduction passe par l’emploi de certains « procédés » qui sont maniés avec plus ou moins d’habileté par vous messieurs. Mais c’est comme tout, ça s’apprend ! Et sans ces « méthodes », il est plus difficile de parvenir au résultat.
Car si aujourd’hui, séduire est surtout employé dans le contexte de la relation amoureuse qui se construit, grâce au charme et à l’attrait qu’on exerce, ça peut signifier aussi tromper, induire en erreur. Et lorsqu’on cherche à détourner quelqu’un du droit chemin, il faut savoir s’y prendre ! Dans tous les cas, l’idée est bien de faire venir la personne dans son « cercle », l’attirer à soi.

Donc si vous ne savez pas très bien comment démarrer la séduction, voici quelques astuces simples et efficaces. Mais souvenez-vous qu’aucune méthode n’est infaillible, qu’il vous faudra parfois faire preuve de persévérance, la relancer si elle est réticente au début, sans que ce soit du harcèlement pour autant. En cas d’échec, ne vous découragez pas, au contraire, il faut voir les « accidents de parcours » comme des exercices. On se dit qu’on fera mieux la fois suivante, et on en apprend aussi davantage sur soi. Car on se découvre souvent dans ces cas-là des qualités, ou des défauts, insoupçonnés !

Vous avez déjà franchi des étapes : vous vous êtes rencontrés, vous avez échangé quelques paroles. Puis vous l’avez revue, en la recontactant ou du fait d’un travail commun par exemple. Vous avez donc pris des initiatives ; eh bien, continuez dans ce sens, et gardez le contrôle des opérations. Et à vous de voir si vous souhaitez que cette relation soit plus qu’un simple flirt. Réfléchissez à la manière dont vous voulez vous impliquer, cela vous aidera, même s’il n’est pas simple à ce niveau de se projeter dans l’avenir.

Selon l’expression d’un philosophe français, « Le visage humain est avant tout l’instrument qui sert à séduire ». En effet, de plus d’être correctement vêtu, sans excès d’élégance non plus si vous avez décelé chez elle une certaine simplicité, les signes du corps sont des indices importants. Les regards échangés, le mouvement des yeux, le sourire, les toussotements, la crispation des mains, il y a mille et une façons de deviner si votre conquête est réceptive à votre présence, à votre conversation. Suivez-là du regard, observez ses gestes, indicateurs de son trouble éventuel, ou de son plaisir d’être avec vous simplement. Alors, si vous sentez que c’est le cas, agissez en conséquence. Montrez-vous plus complice, plus souriant, essayez de cibler au mieux ses centres d’intérêt, ou racontez des anecdotes amusantes, afin de pimenter un peu la conversation.

Le regard est particulièrement important, de votre côté comme du sien. Si vous sentez que son regard a du mal à se fixer, ou qu’elle reste pensive, mieux vaut changer de sujet. Par contre, si elle le détourne timidement après vous avoir fixé en souriant, voilà qui est bon signe ! Essayez donc discrètement de « lire dans ses yeux », en la regardant avec douceur et sans trop d’insistance non plus.
La conversation que vous menez lors de votre échange est fondamentale, la communication verbale révèle vos points communs, ou vos incompatibilités le cas échéant. Donc, vous saurez tout de suite si vous avez des chances, ou si au contraire votre technique n’est pas au point. Cela dit, ça peut juste vouloir dire que vous n’aviez finalement rien en commun !
Le ton de votre voix peut aussi vous trahir, si vous vous sentez mal à l’aise. Donc essayez de montrer dès le départ une certaine assurance, raclez-vous la gorge au besoin avant d’engager la conversation.

Si l’élue de votre cœur se laisse peu à peu « apprivoiser », elle pourra à son tour vous envoyer quelques « signaux » vous indiquant si le charme opère. Soyez attentifs à ses réponses, à la manière dont elle vous parle, à la décontraction qu’elle affiche par exemple.

Enfin, si l’attirance réciproque se confirme, le désir va naître. Il provient de l’alchimie complexe qui se produit entre deux personnes et qui les pousse l’une vers l’autre. Dans ce cas, tentez prudemment le contact physique si elle-même ne prend pas les devants. Le premier effleurement est souvent à peine perceptible, si vos jambes ou vos bras se frôlent lorsque vous êtes assis côte à côte par exemple. Si vous vous sentez prêts et qu’elle semble l’être aussi, lancez-vous, par une caresse ou un baiser délicat. Il est recommandé dans ces cas-là de faire preuve de romantisme, rare sont les femmes qui n’apprécient pas tant d’attentions !

Si vous en êtes arrivé à ce stade, votre relation avec elle peut commencer. N’oubliez pas que l’art de la séduction ne s’arrête pas là, au contraire ; si vous souhaitez faire durer cette relation, il vous faudra poursuivre vos efforts. La séduction doit donc être « entretenue », d’autant plus que les femmes apprécient qu’on se soucie régulièrement de leur bien-être ; pensez aux marques d’attention du premier rendez-vous, renouvelez-les par la suite pour maintenir le désir.


FEMMES JE VOUS AIME…


"Femmes, je vous aime…" dit la chanson bien connue que susurrait Julien Clerc…Mais avant de pouvoir les aimer, il vous faut utiliser toutes les armes qui sont à votre portée car ce n’est pas toujours facile de conquérir la belle. Oui, conquérir puisque c’est parfois un dur combat qu’il vous faut livrer pour rencontrer et aborder la femme de vos rêves et pour la séduire ensuite ! Alors, voici quelques idées sur les stratégies à déployer pour arriver à vos fins !!!

Mais au préalable, un instant de réflexion à l’aide d’un dictionnaire. Oh, un dictionnaire tout simple, le " ROBERT quotidien" qui nous offre des définitions claires et nettes des actions qu’il vous faut mener à bien pour amener la belle dans vos bras…
RENCONTRER : 1 /se trouver en présence de quelqu’un par hasard 2/ se trouver pour la première fois avec quelqu’un.
ABORDER : 1/ se mettre bord à bord avec un navire ; éperonner un navire 2/ atteindre, arriver à un endroit hostile 3/ aller près de quelqu’un que l’on ne connaît pas pour lui adresser la parole.
SÉDUIRE : 1/ détourner du droit chemin, corrompre 2/ débaucher, déshonorer 3/convaincre avec l’intention de créer l’illusion en employant tous les moyens pour plaire ; attirer de façon puissante, charmer, captiver.
N’est-il pas amusant et troublant de constater que bien des mots qui s’appliquent à la joute amoureuse relèvent d’un champ lexical guerrier ?

Le parcours du séducteur commence ! le Casanova qui est en vous va se découvrir…




PREMIÈRE ÉTAPE : COMMENT RENCONTRER ET ABORDER LES FEMMES ?


Vous allez être déçus : il n’y a pas de recette toute faite, hélas ! Mais il existe des ingrédients de base qui permettent d’en élaborer une qui sera peut-être du goût de la belle.

Vous venez de découvrir celle que vous croyez être la femme de votre vie ou bien vous la voyez chaque jour mais n’avez jamais osé l’approcher. Allez, courage ! avant toute chose, vous devez vous rappeler que dans une société civilisée " aborder " n’est pas synonyme d’ "importuner " et encore moins d’ "agresser". Alors, pour mettre toutes les chances de votre côté, rappelez-vous que toutes les femmes de 7 ans à 77 ans sont sensibles à la courtoisie.

Il faut commencer par attirer son attention et essayer de la retenir. Évidemment, tout dépend de l’environnement car votre attitude doit être en accord avec le lieu : vous ne vous comporterez pas de la même façon dans la rue, dans un bar, avec une collègue de travail, etc. En outre, le minet de 18 ans qui chasse la lolita ne se conduira pas comme le monsieur que la vie a déjà éprouvé… en tout cas, évitez les manifestations bruyantes et peu discrètes qui ne sont pas du goût de toutes…

D’abord, le regard.
Le vôtre et le sien, il doit y avoir échange de regards : si elle détourne la tête, vous avez mal joué et il vous faudra tenter votre chance à nouveau mais vous avez marqué un point et pouvez continuer le parcours du séducteur si elle sourit.
Votre regard doit être franc et direct sans être insistant : ne la déshabillez pas des yeux, montrez-vous respectueux ! N’ayez pas l’air de la défier du regard, ce n’est pas un bon début pour un séducteur. Évitez l’œil du chasseur sûr de lui, les femmes n’aiment pas toutes les types genre Nemrod mais elles ont volontiers de la sympathie pour les hommes maladroits… aussi un des bons " trucs" pour attirer le regard de la femme convoitée est de tomber malencontreusement devant elle, la réaction est à peu près garantie (évitez, néanmoins, la fracture ouverte…)

À présent, la parole.
Elle vous a regardé, elle sait que vous existez et il faut maintenant lui parler ! Vous pouvez parier que ce premier échange ne va pas briller par son originalité et qu’il va forcément découler de l’endroit où vous vous trouvez. Ainsi, vous pouvez lui demander un banal renseignement si vous êtes dans la rue ou dans un magasin, solliciter son aide si c’est une collègue de travail (les femmes adorent ça), jouer l’indécis au restaurant et vous montrer curieux de ce qui est dans son assiette, proposer vos services en cas de panne… Bref, les entrées en matière sont légion et vous avez l’embarras du choix. Néanmoins, là encore, il vous faut soigner les apparences : ne bredouillez pas, articulez, bannissez le chewing gum – rien de plus horripilant et mal élevé -, choisissez des mots simples et corrects, accompagnez vos propos d’un petit sourire discret, voire embarrassé, mais ne prenez pas un air timide – même si celle qui vous fait battre le cœur est pus belle que toutes les belles femmes que vous pouvez admirer sur ce site…
Elle vous a répondu, elle a même souri de nouveau? Osez sauter le pas et passer à la case suivante : celle du premier rendez-vous!

Le premier rendez-vous.
Donc, vous n’êtes pas indifférent à la charmante et vous allez l’inviter… oui, mais quelle invitation ? Cela dépend du milieu dans lequel vous évoluez mais aussi de vos moyens car la première fois elle acceptera certainement que vous régliez l’addition pour jouer le jeu. Vous l’inviterez à prendre un verre dans un bar, à partager une promenade ou la visite d’un musée, à aller à un spectacle , à dîner dans un restaurant… la liste est loin d’être exhaustive et vous aurez sans doute à ce moment là l’idée lumineuse qu’il faudra. Ce sera toujours un endroit où il y aura du monde afin qu’elle ne soit pas effarouchée par votre proposition et ne l’interprète pas comme une invitation à partager votre lit !
Lors de ce rendez-vous tant attendu va commencer votre labeur de séduction… n’oubliez pas, cependant, que même si elle accepte d’être invitée, elle ne se vend pas – le respect, toujours le respect.



DEUXIÈME ÉTAPE : COMMENT SÉDUIRE LES FEMMES ?



Vous allez donc sortir le grand jeu pour séduire la dame de vos pensées. Et c’est bien d’un jeu dont il s’agit, où vous allez déployer tous vos talents, montrer votre habileté et votre sens de la psychologie.

Votre aspect est primordial.
Vous n’allez pas au gymnase avec vos copains ni au supermarché du coin de la rue : un zest d’élégance ne nuit pas et aide à vous mettre en valeur – surtout si vous ne vous considérez pas comme le sosie de l’Apollon du Belvédère. Alors, montrez que vous avez envie de plaire, de lui plaire, soignez le paraître pour émouvoir celle que vous considérez déjà comme votre Dulcinée. Les conseils qui suivent vont peut-être vous sembler des évidences : ne pas être échevelé, être rasé et discrètement parfumé, habillé sans esbroufe – car vous ne connaissez pas encore ses goûts en la matière ; bref, ayez l’air "propre sur vous " pour reprendre une expression populaire. N’oubliez pas d’accrocher un sourire à vos lèvres, il vous illuminera… en vous faisant beau pour elle, vous lui montrez déjà l’intérêt que vous ressentez pour elle et combien elle est importante à vos yeux.

Votre comportement et votre conversation.
Pour continuer de lui montrer votre intérêt, il est donc indispensable de lui laisser voir qu’elle est le centre de vos pensées … Et comme vous ne la connaissez pas encore, vous devez la faire se découvrir. Habilement, vous allez l’amener à parler d’elle-même, de ce qu’elle aime au quotidien, de ce qu’elle attend de la vie en général et des hommes en particulier.
Ne posez pas de questions directes – ce serait maladroit -, engagez-vous dans une conversation qui sera d’abord anodine mais deviendra vite plus intime si les choses vont bien. Soyez attentif à ce qu’elle veut bien vous révéler et n’oubliez pas de la regarder, d’observer son visage, d’écouter l’intonation de sa voix : vous verrez si elle est sincère avec vous, si elle apprécie votre compagnie. Mais pensez qu’elle aussi vous observe ; alors, pas de sourire niais ou béat, pas de regard torve et attention à ne pas parler comme si vous récitiez une leçon apprise et passe-partout…
Si le courant ne passe pas entre vous à ce moment-là, vous pouvez dire adieu à votre rêve ! à moins que vous ne vous rachetiez en la faisant rire – y compris à vos dépends si besoin est !




La poursuite de la séduction.

Évidemment, ce premier rendez-vous sera suivi d’autres rencontres si vous avez su toucher le cœur de la "cible" comme diraient crûment les dragueurs invétérés. Peu à peu, vous assurez les fondements d’une relation amoureuse que vous espérez être durable.
À présent que vous connaissez mieux ses goûts, il vous est facile de l’emmener dans des endroits qui lui sont agréables. Si vous ne partagez pas les mêmes centres d’intérêt, dissimulez… mentir fait aussi partie des techniques de séduction – et pas uniquement dans le domaine amoureux. N’essayez pas dès le début de votre relation d’imposer vos préférences : vous tomberiez dans le machisme, le contraire même de la séduction, Messieurs… les phallocrates ne sont plus de mise mais un homme prévenant, qui sait écouter et qui parfois offre une fleur – une rose rouge, bien sûr- a toutes ses chances.
Par contre, si votre mie vous donne à choisir ente deux activités, ne répondez jamais "comme tu veux", ou "cela m’est égal " car les femmes n’aiment pas plus les indécis que les machos : elles se projettent dans l’avenir et imaginent qu’elles auront à assurer toutes les responsabilités si elles forment un couple avec un homme aussi passif.
Le temps aidant, vous pourrez lui offrir quelques menus présents, sans avoir l’air d’attendre quelque chose en échange – même si vous l’espérez et surtout si vous l’espérez. Il ne s’agit pas d’acheter ses faveurs mais de prouver encore votre intérêt pour elle et pour ce qu’elle affectionne ; alors, pas de rivière en diamants ni de bijoux clinquants, limitez-vous à un livre, un disque, une babiole comme celles qu’elle collectionne… car "C’est l’intention qui compte" dit le bon sens populaire avec juste raison.


Et après ?
Tous les efforts que vous avez faits pour apprivoiser l’autre vont être couronnés de succès si vous avez bien respecté ce qui a été suggéré jusqu’ici mais vous êtes impatient d’aller plus loin, admettez-le – bien que pour le vrai séducteur la lente conquête et l’attente sont les meilleurs moments.
Vous aimeriez l’étreindre, voire plus, n’est-ce–pas. Ne vous jetez pas sur elle – vous seriez vite accusé de harcèlement sexuel - et attendez un signal de sa part : vous vous imaginez que vous êtes aux commandes mais c’est elle qui conduit, c’est de chasseur vous êtes devenu gibier…
Quand vous n’en pouvez plus d’attendre, c’est l’heure de lui jouer la grande scène de l’acte II. Invitez-la à dîner ou à souper dans un endroit raffiné, soyez encore plus charmeur et attentionné qu’en d’autres occasions et… attendez ! la patience chez le séducteur est vertu Il y a fort à parier qu’avant le dessert elle va effleurer votre main du bout de ses doigts : c’est une invite au partage. Vous prendrez sa main, elle ne la retirera pas ; elle boira, vous en ferez autant ; vous sourirez à l’unisson… bref, vous allez suivre un rituel amoureux comme celui des parades nuptiales des oiseaux et dont la fin est la même : la naissance d’un couple.
Risquez-vous à un léger baiser sur le dos de sa main, voire à un second ; terminez votre dîner avant d’aller plus loin, on ne sait jamais… À la sortie du restaurant, quand vous ne serez plus en public, vous pourrez la serrer dans vos bras – avec délicatesse et passion – et l’embrasser. Si elle se fait tendre et ne vous répond pas par une gifle, c’est qu’elle n’est pas opposée à franchir le pas et à partager son lit avec vous…
Cette relation amoureuse sera peut-être éphémère ou bien elle va durer toute votre vie. Préserver l’amour dans le couple, au fil des ans, ce n’est pas forcément la plus facile des entreprises…